Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 15:08

Femme fleur délicate, ondoyante et fragile,

Le corsage échancré, sensuelle à dessein,

Me laisse deviner la naissance d’un sein,

Frémissante et offerte, elle est belle et gracile…

 

Lascive, avec les mots du corps, Elle m’invite

À goûter les secrets de son intimité,

Désir, plaisir, bonheur, charnelle volupté, 

Long soupir langoureux sa poitrine palpite…

 

Les oiseaux de l’Eden, comme des hirondelles,

De soie et de velours, se nichent tendrement

Dans le creux de mes mains, sublime effleurement,  

Au toucher de mes doigts, Ils entrouvrent leurs ailes… 

 

C’est l’heure où, dans le ciel Vénus se déshabille,

Où l’étoile répond aux souhaits de mon cœur,

Où la vie et l’amour s’harmonisent en chœur,

Magique, enfin, c’est l’heure où mon âme vacille…   

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Souffles d'encre...
commenter cet article

commentaires