Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 00:27

À pas feutrés, sans bruit, des lanternes griffonnent

La ligne d’horizon. Mamelons verdoyants,     

Les courbes des coteaux, nonchalantes, chiffonnent

Puis estompent la nuit. Des brassiers flamboyants

Enluminent mes yeux. Dame lune, coquette

Demoiselle, se voile et rejoint son manoir,

Elle semble glisser, gracile silhouette,

Sur le jaspe améthyste enfanté par le noir.

La nature s’éveille et le monde bascule,

La rosée étincelle aux calices des fleurs

Le souffle guilleret de Zéphyr déambule

Entre les frondaisons et en sèche les pleurs.

La robe de la mer se plisse et se dentelle.

Virgules dans le ciel, une escadre d’oiseaux

File vers l’orient ; comme la vie est belle !    

Dominant la lagune, assis entre deux eaux,

 Je respire au matin la fraîcheur des jacinthes

Et l’or en fusion du soleil renaissant

Qui lambine joyeux parmi les térébinthes

Les pins et les figuiers sous un ciel bleuissant…  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Les correspondances...
commenter cet article

commentaires