Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 23:57

Lors que passe la nuit au creux des solitudes,

Feulements entichés de calmes habitudes,

Avenant et félin, noble comme un baron, 

Niché sur mes genoux, un chat fait le dos rond…

 

Quémandant ma caresse avec délicatesse,

D’une exquise douceur, il m’offre sa tendresse,

Dans ses yeux d’iris vert, une paillette d’or

Brille et veille sur moi, même, lorsqu’il s’endort…

 

Je sais qu’à sa façon il pourchasse les ombres

Qui m’entraînent toujours vers ces alcôves sombres

Où le chagrin et l’ennui manigancent en chœur,

Sensible à mon humeur, seul ronronne son cœur…

 

Et quel que soit l’instant, la nature de l’heure,

Âme consolatrice en ma vaste demeure,

Il me charme et m’apaise en toute liberté ; 

Tout chez lui n’est que grâce, amour et volupté…  

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Les correspondances...
commenter cet article

commentaires