Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 10:27

Ouï-dire autours de moi, réminiscence ancienne,

Arrivent les clameurs du monde en file indienne,

Des êtres différents passent j’en ressens l’émoi

Et je sais sans les voir ce qu’ils pensent de moi…

 

 Une voix me chuchote en secret la sentence

L’un me traite de fou, l’autre reste à distance,

Il me pointe du doigt, me regarde interdit  

Et marmonne un juron. Pourquoi m’a-t-il maudit ?

 

Qu’importe le verdict, plutôt que condamner

Le ciel depuis longtemps m’enseigne à pardonner,

D’un battement de cils une étoile la nuit

M’apprend des mots d’amour et comble mon ennui…

 

 Je regarde l’espace à travers ma lorgnette,

L’infini m’interpelle et l’effroi me rejette,

J’entrevois le passage où le songe oublié

Donne une âme et un corps à l’esprit éveillé…

 

Je flotte entre deux eaux transporté par la vague,

Sur un fil distendu, j’oscille, je divague,

Funambule, je danse avec les papillons

Que la lumière enfante au gré de ses sillons…

 

Ne laissant sur mes pas qu’un murmure dans l’ombre,

Je suis l’homme improbable issu du plus grand nombre,

J’ai franchi la limite et perdu la raison ;

Seul le rêve me dit la ligne d’horizon…

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Les correspondances...
commenter cet article

commentaires