Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 22:08

Je flotte, je dérive à l’axe du rivage,

Etrange sentiment d’être comme habité,

Dans ma tête une voix m’indique le passage,

Une autre m’interpelle et me trouve dément…

 

Schizophrène, je cherche à tâtons dans le vide

Une main chaleureuse, un ancrage, un rocher,

Rien qu’un coin de ciel bleu qui ne soit pas livide,

Un fil même ténu sur lequel m’accrocher…

 

Genèse de l’aurore une vieille roulotte

Serpente avec lenteur sur des chemins pétrés,

Dans le matin naissant une femme chuchote

A l’oreille des fleurs des mots doux et feutrés…

 

Un souffle évanescent glisse dans les feuillages,

Un baiser sur ma lèvre est venu se poser,

A l’heure où l’horizon bleui les paysages,

Dans ses bras je m’endors le cœur apprivoisé…

 

Aux pourtours du rêve, à pas lents, je chemine

Et perçois l’infini des nombres…Suspendu

 Aux ailes d’une étoile, homme nu j’imagine

Du monde et l’au-delà le visage perdu…

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Les correspondances...
commenter cet article

commentaires

yvonne 22/05/2010 09:42



j'aime Philippe, si cela pouvait être vraie, n'est ce pas !