Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 00:54

Le drap noir de mes nuits blanches étend ses ailes

Sur la ville endormie, un voile de dentelles

Epoumone blafard l’étal des magasins

Et glisse entre les murs des immeubles voisins…

 

Reflets tremblants sur l’eau, lueurs douces-amères,

Sous le pont des soupirs flottent des éphémères,

Minuit sonne au clocher, mon cœur sur le pavé

Répercute l’écho de mon pas dépravé…

 

C’est l’heure improbable où l’âme solitaire

Doucement déambule aux pourtours du mystère,

Où le sentiment d’être allume ses brûleurs

Et distille l’alcool des intimes douleurs…

 

J’écoute sangloter les ombres délétères

Qui viennent s’échouer aux pieds des réverbères,

Nostalgiques vapeurs, causes de mon émoi,

Reviennent les parfums que j’aime malgré moi…

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Les correspondances...
commenter cet article

commentaires

asgeir andersen 16/11/2010 09:07



superbe!!