Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 22:50

Mon vieux cœur est brisé, fatigué, laminé,
Sur la route écrêtée, éreinté par son âge,
Profondément blessé, mutilé, trépané,
Il se traîne affligé sans espoir ni courage.
De s’être trop souvent leurrer, perdu dans le brouillard,
Tout lui semble confus, trahisons et mensonges.
À la marge du monde, immuable vieillard,
Atteint de solitude, il se perd dans ses songes.
Il ne sait où aller, son bagage est trop lourd
Et l’attente si longue. Estimant la distance
Qui lui cause douleur, c’est le souffle trop court
Qu’il regarde passer tous les trains en partance.
Plus la force de croire à la vie, à l’amour,
À ces choses sans nom qui nourrissent le rêve.
La mort lente le guette, empoisonne le jour
Et l’ennui l’emprisonne, échoué sur la grève…

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Vaincu par l'orage...
commenter cet article

commentaires