Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 13:03

Je rêvais d’un amour à la fois doux et tendre

Et tu ne disais rien, j’en suis resté surpris.

Je te disais les mots que je voulais entendre,

Ce n’étaient pas les tiens et je n’ai pas compris

Ou plutôt j’ai compris, à travers ton silence,

Ce qu’il fallait entendre alors je suis parti

Te laissant à ta vie. Au loin sans ta présence ;

Demeure le besoin d’un bonheur interdit…

 

A la fois insoumise et colombe fragile,

Ombrageuse parfois mais tellement gracile,

Fascinante, émouvante, éprise au fil de l’eau,

Et plus encore aussi sensible à fleur de peau…

Souvent je pense à toi, comme à cette andalouse

A la beauté rebelle et charmes enjôleurs,

En quête d’infini, cette femme jalouse

Exigeante et pourtant otage de ses peurs…

 

Tu me disais des mots que je n’ai su comprendre,

Ce n‘étaient pas les miens, j’étais compréhensif

Mais je ne disais rien, t’aurais pas pu m’entendre,   

Tu parlais d’un amour orgueilleux, possessif,

Un peu fou mais jaloux, impossible à te rendre

Alors tu es partie en d’autres rendez-vous

Chercher cet absolu sans plus jamais m’attendre,

Je me demande souvent, que reste t-il de nous ?...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jeanny 03/06/2011 19:58



Tous vos poèmes expriment de très très fortes émotions. Certains enchantent d'autres font mal!


mais tout est si beau......



Philippe Lemoine 04/06/2011 12:16



J'ai plaisir Jeanny que mes mots puisse avoir une résonance en toi..., merci un doux week-end à toi



veronique 02/06/2011 09:07


Poème magnifique, beaucoup d'émotion, de douceur, on entre discrètement dans cette intimité de couple où chacun parle avec ses mots sans être compris par l'Autre ...sublissime... Merci pour cette
lecture. Véronique.


Philippe Lemoine 04/06/2011 12:14



Merci à toi Véronique d'en avoir partager les mots...et doux week-end à toi



valdy 26/05/2011 22:08



Très belle poésie.


Je trouve la rime difficile en général, et chez vous, fluidité des mots. Bravo


Valdy



Philippe Lemoine 27/05/2011 00:58



Merci Valdy et belles rimes à toi