Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 14:00

Éphémère entoilage, étrange floraison,

Fugitives vapeurs, myriades de voiles,

Aux premières clartés de la mauve saison

Entre les bosquets glisse une gerbe d’étoiles…

 

Coquette demoiselle, émergeant de la nuit,

L’aube les yeux mouillés maquille sa paupière,

Avec délicatesse, à pas feutrés, sans bruit,

Essaime sur ses pas des elfes de lumière…

 

C’est l’époque où les ceps parés de beaux atours

Arborent les flambeaux que leur donne l’automne,

Des perlots de cristal éclairent leurs contours

Révélant leur beauté dont le regard s’étonne…

 

Cavalcade d’enclos mollement vallonnés,

Par vagues les coteaux contingentent les plaines

Et peuplent le terroir de rameaux raisinés

Dont les rangs alignés s’échafaudent en chaînes…

 

Indécis l’horizon bascule, l’astre luit,

A l’orient le ciel empourpre son visage,

L’azur, d'un doigt bleuté, déshabillent la nuit

Et dévoile du Sud l’infini paysage…

Partager cet article

Repost0

commentaires

jeremy 10/02/2011 18:57


Tres beau poeme je felicite !!!!