Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 21:34

Imperturbable sphinx, sublimant le silence,

Il me tourne le dos couché sur mon bureau,

Mais je sais qu’il surveille, orgueilleux et maraud,

De moi, le moindre geste, en feignant l’indolence…

Il suffit que je bouge aussitôt, il s’alarme,

Il s’étire, il s’allonge et bondit lestement

G riffes rentrées, sur moi puis, s’installe amplement,

Pianote et ronronne, et me laisse sans arme…

Blotti sur mes genoux, les paupières mi-closes,

Librement, il me dit, à sa façon, l’amour,

La sérénité d’être, à chaque instant du jour,

En harmonie avec l’immensité des choses…

 

Étendu délicat en de multiples poses,

Il me tient sous son charme impassible et câlin,

Mais au plus petit bruit, l’adorable félin

Se révèle soudain roi des métamorphoses… 

Des éclats de métal disent son caractère,

Imposent le respect, réclament des égards,

D’une sombre clarté, quels que soient ses regards,

L’agate de ses yeux donne une âme au mystère…

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Les correspondances...
commenter cet article

commentaires