Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 01:51

 Gazouillis de lumière aux portes du sommeil,

Dès l’aube, dans mes yeux, se dépose vermeil,

Comme un filet d’eau claire aux bords d’une fontaine,

Le sourire attendu d’une femme lointaine…

 

Une plume s’envole, un brin d’herbe insensé

Ondule sous le vent, dans le ciel apaisé

Passent de blancs moutons, sur le sein d’un nuage

L’azur a dessiné les contours d’un visage…

 

Les fleurs du jardin chantent à l’unisson,

Quelqu’un t’attend là-bas, va ! Cours vers l’horizon,

Un arbre me salue, un autre m’accompagne,

M‘indique un raccourcis à travers la campagne…

 

Un arc-en-ciel se lève au dessus des coteaux,

Le jour est fastueux, une escadre d’oiseaux

M’invite à chevaucher leurs grandes ailes blanches,

Amour et liberté bourgeonnent dans les branches…

 

Sentiment de flotter vers l’antique oasis,

O femme libellule, en quel pays jadis

Vous ai-je rencontrée ailleurs que dans ce rêve

Que mon âme entrevoit chaque nuit sur la grève ?…

 

Ivre de poésie, un peu fou, langoureux,

Que voulez-vous amis mon cœur est amoureux

Aubade, ritournelle ou joyeux babillage,   

Un rossignol pépie au faîte du feuillage…

Partager cet article

Repost0

commentaires