Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 13:01

Sur le sable échoué dans la nuit somnambule,

J’écoute chuchoter le clapotis de l’eau,

Comme un écho lointain une voix affabule,

Nomade sous le vent, j’imagine un bateau…  

 

Chevelure d’ébène, à sa proue une femme

M’interpelle du doigt, je regarde le ciel,

Une étoile frisonne et doucement proclame

Que mon cœur appartient à son rêve essentiel…

 

L’espace se dilate, étrange anamorphose

Partout où je me trouve et se posent mes yeux,

Déambule gracile, imprégnant chaque chose,

Une empreinte, un parfum, un minois merveilleux…

 

Son reflet sur la pierre éveille le rivage,

Une fugue de Bach résonne au féminin,

Je la vois libellule, amante d’un nuage,

Musicienne elle flotte à l’axe du chemin…

 

Sans cesse sur ses pas je rode sans escale

Echo de coquillage impossible à nommer

Qu’on l’appelle Vénus, Orchidée ou Pascale

Que m’importe son nom je ne sais que l’aimer…  

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Les correspondances...
commenter cet article

commentaires