Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 16:30

Mes doigts ont les couleurs de tes nuits sans sommeil

Chacun d’eux, d’un sillon délicat et sensible,

Esquisse les contours d’un lendemain possible,

Vole mon bel ibis dans l’espace vermeil…  

Toi-même et différent, comme naît l’oisillon

Lorsqu’il quitte le nid, délivré des épreuves,

Plus haut, plus fort, plus loin étends tes ailes neuves,

Trouve racine et corps sous mon trait de crayon…

Laisse-moi tamiser les ombres de ton front,

Inventer des pigments, composer la matière,

Par touches, façonner au couteau la lumière,

D’une effleure au pinceau t’entrouvrir l’horizon…

Bleus, je dessinerai l’arc-en-ciel de tes yeux,

Quand là-bas, tu verras scintiller une étoile,

Étendu sur ma toile, homme neuf et sans voile,

Aux anciennes douleurs tu feras tes adieux…

Partager cet article

Repost0

commentaires