Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 03:25

D’étincelles de sel en prismes éclatés,

Furtifs attouchements de prunelles complices,

À l’ombre de nos cils, intimistes clartés,

Expression du cœur, nos yeux, avec délices,

Se reconnaissent puis se caressent troublés

Alors le temps s’arrête à la marge du monde,

Le bruit des voix s’estompe et seuls restent les blés

De nos iris ondoyants. Chaque frêle seconde

S’éternise sur l’eau trouble de nos regards

Qui se frôlent brûlés par la flamme limpide

Où couve ce désir qui nous transporte hagards

Vers l’horizon tremblant sur les rives du vide…

Enchaînés aux miroirs nos corps, discrètement,

Dérivent l’un vers l’autre à la fois immobiles

Et fiévreux sur le fil tendu du sentiment

Dont nous tissons déjà les liens indélébiles…

Sortilège des sens, subtils effleurements

Tactiles et secrets, magiques estampilles,

Prémices du plaisir, de maints frémissements

L’oracle de cristal dilate nos pupilles…

Partager cet article

Repost0

commentaires