Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 15:32

Je me sens pris au piège enclavé dans le vide,
La terre se dérobe et l’horizon s’enfuit,
Toujours la même histoire, il faut qu’on me lapide,
À quoi bon larmoyer, le ver est dans le fruit … 

Une porte se ferme et le monde s’amuse,
Triste fatalité de mon rêve déchu, 
Je ne sais si c’est moi ou l’autre qui m’abuse,
C’est ainsi je me leurre et j’en ressors déçu …

À demi-moribond, je n’en veux à personne,
Chacun a ses raisons qu’importe le motif. 
Échiné, dégouté, quand le carillon sonne
Je ne peux m’empêcher de me sentir fautif …

Je ne sais où aller. Tout est vain, dérisoire, 
Inutile et confus. Je me sens l’étranger,
Mal-aimé, l’incompris. Maudite trajectoire
Qui me laisse esseulé, l’âme nue, en danger …

La solitude est là cramponnée à mes basques,
En compagne fidèle, elle guette mes pas,
Me rattrape toujours et lève tous ses masques ;
Sous son poids, je gémis du levant au trépas …

Je regarde ma vie et sa route frigide,
Moi qui ai longtemps cru devenir un géant,
Me voici sans amour ni maison et livide ; 
Derrière moi l’échec, devant moi le néant ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Intime confidence...
commenter cet article

commentaires