Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 00:29

Caresses de mes doigts musiciens sur ta peau

De sable blanc, je rêve à de lointains rivages,

Imagine un jardin flottant au fil de l’eau

Et nos corps enlacés sous les palmiers sauvages…

 

Nomades sur les monts nous trouvons le passage,

J’ai déposé ma joue au creux d’un tendre nid,

L’écho de nos soupirs dessine un paysage,

La chambre aux volets clos s’ouvre sur l’infini…

 

J’ai cueilli l’asphodèle au sillon de tes seins,

L’un à l’autre accolés comme des coquillages,

La vague prend naissance aux contours de nos reins,

Le vent chaud du désir disperse les nuages…

 

Intimes dans l’étreinte, amants du sentiment,

Sous un drap de coton nous faisons le voyage,

Filament de lumière inscrit au firmament,

L’extase et là présent fidèle à notre image…

 

Les chemins partagés se révèlent nacrés

Sensuelle Vénus nous insuffle sa flamme,

Nous sommes un, le ciel nous appartient, parés

Des atours de l’amour nos regards ont une âme   

 

Améthyste et turquoise aux prismes éclatés,

Cristaux amalgamés, chatoyants et liquides,

D’une même couleur aux reflets bleutés,

Nos yeux sont des miroirs qui s’épousent lucides…

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Souffles d'encre...
commenter cet article

commentaires

Samia Lamine 15/07/2010 01:00



Bonsoir Philippe.


Des vers plein de sensualité...De beaux alexandrins en deux hémistisches balançant au rythme des ébats...


Des ébats  à triple dimension dans un cadre exotique: le corps à corps... les corps et les âmes... les coprs et la nature, la nature et les coprs...


BONNE SOIREE.


SAMIA LAMINE.