Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 01:10

Je suis l’homme qui boit pour oublier ses peurs,

Chaque jour c’est ainsi, je me mets lamentable,

La fête terminée, imprégné des vapeurs

Distillées par l’alcool quand sur un coin de table,

Une alcôve, un couloir ou bien un caniveau,

Je succombe ivre mort, nombreux me voient immonde,

Qu’importe si je ronfle avachi comme un veau

A demi moribond, Je n’entends plus le monde

Me désigner du doigt, glapir autour de moi…

Oubliant les clameurs hostiles de la ville,

Les soucis quotidiens, mes chagrins, mon émoi,

Inconscient, je dors et tout devient docile…

En vérité, j’avoue un peu de mon malheur,    

Dans un tonneau de vin, fidèle à l’habitude,

Animal éperdu, j’ai noyé ma douleur

D’être ce que je suis perclus de solitude !

Je consume la vie en un état second,

S’il en est parmi vous parfois que je désole

Essayer de comprendre, offrez-moi le pardon,

Que voulez-vous amis, l’ivresse me console !...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Vaincu par l'orage...
commenter cet article

commentaires

Nat 06/04/2011 23:24



des larmes de solitudes noyées dans un verre


 



Philippe Lemoine 07/04/2011 02:09



Solitude liquide, sourire