Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 23:02

Souvenances des jours paisibles sans secousse

Où le temps s’écoulait vers la mer en pente douce,

Dans l’ombre de Riquet, bercé par les oiseaux,

Nostalgique, mon cœur glisse sur les canaux…

Sous le souffle joyeux des brises occitanes,

Une péniche ondoie à l’abri des platanes

Et laisse sur ses pas d’éphémères sillons

Qui viennent s’échouer comme des papillons

Aux pieds des fleurs, des joncs et des herbes sauvages,

Sur les berges parfois, au creux des paysages,

D’un bonjour ou d’un mot, d’un geste de la main

Un homme vous sourit. De-ci de-là soudain,

Pierres blanches, volets bleus et portes décloses,

Alanguies au soleil, coiffées de tuiles roses,

Nichées au milieu de vertes frondaisons

Apparaissent alors des petites maisons…

Inscrite en filigrane aux pourtours d’une écluse

Distillant les parfums que la nature infuse,

Longiligne dérive au gré de mon pinceau ; 

Ainsi passe la vie assise au fil de l’eau…

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Souffles d'encre...
commenter cet article

commentaires

Juliette 10/04/2011 17:53



Bonjour Philippe


Au fil de l'eau les pensées dérives en onde mouvanyes


J'aime bien la mouvance deces Alexandrins


@ bientôt


Juliette



Philippe Lemoine 10/04/2011 18:14



Merci et belle fin d'après-midi à toi Juliette