Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 17:19

Aux confins de la Clape, allusif, magnifique,

Sur le seuil de Gruissan, village de pêcheurs,

Aux pourtours de l’Ayrolle, il est un lieu magique,

Une oasis sauvage aux multiples splendeurs

Où l’on pourrait se croire à l’autre bout du monde.

Chaque fois que j’y viens simplement promener,

Par le rêve emporté, mon esprit vagabonde

 Et mon regard frissonne, apaisé, sublimé… 

Un rayon de soleil dans l’hiver monotone,

Les arbres et les fleurs, la cigale en été,

L’hirondelle au printemps et la vigne en automne,

Toutes choses ici chuchotent sa beauté…

Au crépuscule le ciel s’étend… Ses grandes ailes,

De cobalt et de marbre enclosent l’horizon

Et couronnent de sang les neiges éternelles

Qui scintillent au loin sous les dards du tison…

Bruissements sibyllins, froissements de soutanes,

Toutes voiles dehors aux limites des eaux,

Caressées par la mer et ses vagues gitanes

En habits de bohème, aux contours des roseaux,

Sous le souffle exalté des brises occitanes,

Souples comme des arcs ou de frêles rameaux,     

Sur les berges de l’étang d’ancestrales tartanes

Dansent la sarabande au pays des oiseaux…

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Les correspondances...
commenter cet article

commentaires