Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 11:26

Autours d’un feu de camps tout près des caravanes,

Sur le bord de la route à l’endroit convenu,

Hommes, femmes, enfants, assis le soir venu,

Au rythme saccadé des guitares  tziganes,

Ecoutent résonner la plainte bohémienne ;

S’élèvent dans la nuit les chants issus d’ailleurs

Qui célèbrent en chœur l’amour et ses douleurs

Et disent du destin la route quotidienne…

Famille fraternelle aux multiples visages,

Comme depuis toujours en se tenant la main,

Vers un autre rivage ils partiront demain

Poursuivre le voyage au fil des paysages…

Ils perpétuent ainsi l’ancestrale mémoire

Et préservent du temps la fière identité

De ce peuple nomade épris de liberté

Dont l’empreinte demeure en marge de l’histoire…

Citoyens de la terre aux coutumes altières,

Une étoile pour guide au mépris des dangers,

Sans attache ni port en tous lieux étrangers,

Ils traversent le monde ignorant les frontières…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Les correspondances...
commenter cet article

commentaires