Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 21:41

Dans la pâle clarté d’une ampoule citron,

Elle git, affalée, entre deux carrelages.

Plus la force de faire, il faut croire aux mirages,

Nulle rose n’éclaire et ses joues et son front…

 

Jeune fille étrangère à ce triste décor,

  Sur le sol nauséeux de latrines blafardes

Où volètent, sans fin, des mouches nasillardes,

À demi-repliée elle respire encor…

 

Si près, si loin de nous, les yeux clos, dans l’ailleurs,

Esseulée, elle est là ! Le visage livide.

Dans sa main entrouverte, une seringue vide,

Peut-être rêve t’elle à des mondes meilleurs ? ...

 

Des nuées de coton toupillent dans le ciel.

Elle ne bouge pas, ses membres sont inertes,

Mais s’égare pourtant sur des îles désertes

Et plonge plus profond dans un mauvais sommeil…

 

Quand la pierre craquèle et s’effrite en morceaux,

Lorsque l’hiver est rude et la terre gelée,

Tandis que doucement expire l’azalée,

Vers quels lointains pays s’embarquent les oiseaux ? …

Partager cet article

Repost0

commentaires