Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 01:22

Ecchymose bleutée au visage moqueur,

Fêlure de cristal, j’ai gravé dans mon cœur,

Songe ou réalité l’empreinte d’une femme

Que mon sang bouillonnant d’un murmure réclame

 

Douloureux vague à l’âme à la fois tendre et beau,

Délicate, une main érafle ma poitrine,

Inaudible soupir, frisson à fleur de peau,

A ma porte, l’amour, doucement tambourine…

 

Trouble sensation de rester suspendu,

D’être entre ciel et terre habité par le rêve,

D’osciller dans le vide à ton souffle pendu,

D’être là dans l’attente échoué sur la grève…

 

Par vague le temps passe immuable et bavard,

L’espace tout entier à ton rythme respire,

Tout me parle de toi, nourri par ton regard,

Immobile j’attends l’ineffable à transcrire…

 

Le silence est peuplé de maints échos furtifs

Dont j’exhale à foison le corps et la nature,

Décryptant, aux aguets, les signes affectifs,

Du désir, je bénis la sublime torture…

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Vaincu par l'orage...
commenter cet article

commentaires