Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 00:49

Qu’importe de la mort les mélopées funèbres,

L’ombre demeure instable aux pieds de l’infini,  

Devant moi la lumière écharpe les ténèbres,

Sans cesse je renais dans l’espace, assaini…

 

Moi-même et différent, libre, je vole libre,

Je dépouille les corps du morne quotidien

Révélant la splendeur qui sous le voile vibre ;

Créateur d’univers, le réel m’appartient,

 

Je pétris la matière inerte, j’en façonne

La forme, les couleurs, les visages cachés,

J’en pénètre le cœur, l’entrouvre, le poinçonne,

Je fissure les murs tous porteurs de clichés.

 

Toute chose est soumise à ce que j’imagine,

S’anamorphose au gré de mon émotion,

Trouve vie au-delà de sa simple origine,

Et marche dans les pas de ma perception :

       

Je suis l’aveugle qui voit des terres sensibles

Et ravive la cendre éteinte des volcans,

En moi, la flamme et l’eau cohabitent miscibles,

J’invente l’existant sans bornes ni carcans…

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Les correspondances...
commenter cet article

commentaires

Renard 24/07/2009 16:37

Superbe ce rêve de puissance...J'espère que la séance de dédicaces de "Poussière d'oxygène" jeudi a été un beau moment étayé de belles rencontres... 

Philippe Lemoine 25/07/2009 05:56


Un moment de poésie et d'amitié...chacun de l'offrande d'une lecture a tenu à me le témoigner...Souvenir d'une belle soirée...