Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 11:17

 Blanche colombe

Robe sanglante

Maculée de sang

Innocent un oiseau

Volait insouciant

D’un trait de folie

Jaillit un éclair

Et l’oiseau chuta…

 

Chemise blanche

Sanglante robe

De sang maculée

Insouciant un enfant

Jouait innocent

Un éclair jaillit

Le temps s’arrêta

Et l’enfant chuta…

 

Ciel d’orage

Morne plaine

Nuages d’encre

Terre de haine

D’une ineffable douleur

D’une clameur infanticide…

 

L’enfant est l’oiseau

Une étoile au cœur,

L’oiseau est l’enfant

Le cœur percé d’un éclat...

 

Blanc comme un linceul            

Le jour est en deuil…

Rouge l’aube enclos l’horizon

La rancune comme cachot

L’amour agonise…

   
         Il n’est plus d’avenir

Le regard clos

Dans le ciel orphelin

La paupière pour toujours fermée

S’enlacent leurs mains…

 

D’avoir trop pleurée

Les yeux vides et secs

Défunte la paix

Gît sur les trottoirs du désespoir…

 

Reflet de l’absence

Immobile comme suspendu

D’une forte présence

Le silence est un cri…

 

Les plumes encollées

Sur le bitume

L’enfant comme l’oiseau

L’oiseau comme l’enfant

Ne verront pas demain

 

D’un envol avorté

D’un épis brisé

D’un espoir muet

D’un rêve assassiné

La terre est un enfer…

 

L’enfant et l’oiseau

L’oiseau et l’enfant

Iront au paradis… 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires