Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 13:11

Par la crainte échinés, de douleurs, affligés,

Pour tous les miséreux la terre n’est pas ronde,

Certains n’en voient jamais le bleu de la rotonde ;

Plus défunts que vivants, ils s’abîment rongés…

 

Otages des bas fonds, brisés, désagrégés,

A jamais alités dans les bras de l’immonde,

O ! Combien de noyés sur l’eau trouble du monde,

Comme des poissons morts, dérivent submergés ?

 

Du nord au sud, sans fin, se poursuit l’injustice,

L’innocent en subit la laideur et le vice ;

Sur l’autel du profit l’on immole l’agneau…

 

Liberté…, blablabla…, que de mots inutiles,

De serments bafoués, de paroles stériles…,

Vois ! Caïn, sur les cœurs, resserrer son anneau…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Vaincu par l'orage...
commenter cet article

commentaires