Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 23:45

D’un ongle le soleil transforme en orpiment

Le cristal déposé sur la lèvre des roses,

La lumière éclabousse et nuance les choses

A chacune donnant un singulier pigment…

 

Fastueuse, une main descend du firmament,

Elle tisse l’azur de ses doigts virtuoses

Et apaise du jour les vives ecchymoses

Que la nuit alimente au gré du sentiment…

 

Le secret est le lien qui du ciel à la terre,

De l’un à l’autre, unit les êtres et libère

L’essentielle matière immanente à l’esprit…

 

Au cœur de l’infini tout, quelque part, subsiste,

Ce qui s’éteint le soir à l’aube ressuscite ;

Pérenne l’énergie éveille le conscrit…

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Poussière d'Oxygène
commenter cet article

commentaires

Juliette 22/02/2011 03:30



Beau cet Alexandrin et la profonde sensibilité d'une main sûre


J'aprécie le tout


Amitiés poétiques


 juliette



Philippe Lemoine 22/02/2011 03:40



Sourire confus mais comblé...



Nicole 24/08/2009 17:02

Bonsoir c'est grace à chez Tisseurs d'Ombres que je rencontre votre BlogMerci pour vos poèmes superbes je crois que la blogosphère est magnifique et riche grace à celabonne soirée à vous @mitié

Philippe Lemoine 30/08/2009 06:05


Bonsoir Pérenne,
Tisseurs d'ombres, j'aime ce nom, il est poème à lui tout seul et j'ai joie qu'il nous permette ce partage...
Amitiés et beau dimanche à vous 


yaris 17/06/2009 10:44

Miam, j'en croque un bout !

Philippe Lemoine 17/06/2009 12:04


Et sourire, le mot répondit : Aie ! J'aime de toi être dégusté...