Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 00:11

De mon cœur, je bannis la fade complaisance

Hypocrite et naïve au service du « Moi, »

Ce mensonge pervers délivré sans émoi

Qui de l’orgueil humain nourrit l’inconsistance.

 

Au mièvre compliment souvent de circonstance

Qui ne fait que flatter l’Ego concupiscent,

Cette hydre narcissique au désir indécent

Dont s’enivre l’esprit sans faire repentance ;

 

Je choisis l’apostille objective et civile,

Cette offrande sensible à la perfection

Qui demande à l’auteur plus grande attention

Qu’un rapide regard flagorneur et servile… 

 

Désignez-moi du doigt mes nombreuses lacunes,

Partageons le savoir, de vous je veux grandir,

De mon art imparfait ne jamais m’étourdir,

D’une critique avisée apprendre sans rancunes ;

 

J’aime, l’âme témoin de mon incompétence,

Les conseils clairvoyants source d’humilité,

Cette aide précieuse, utile en vérité ;

A l’artiste enseignant la loi de l’excellence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Insurgé Poétique
commenter cet article

commentaires