Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 12:53
 

Fauves couleurs d'automne aux pastels vieillissants

Le paysage s'estompe, une feuille s'envole

Et puis une autre encore aérienne et frivole ;

Ne reste de l'été que reflets caressants...

 

Empreintes de baisers aussi doux que blessants,

Nostalgiques vapeurs, le souvenir console

L'exilé qui meurtri loin du monde s'isole

Et du temps amoindri les mille angles cassants...

 

Reclus, mon coeur s'accroche à de tendres nuages

Et sème sa tristesse au gré des paysages ;

De cuivre et d'or ancien il peuple l'horizon...

 

Funambule, le rêve alimente la cendre

Et l'espoir, ce menteur, me dit encore entendre

Des murmures d'amour et j'en perds la raison...

 

Partager cet article

Repost0

commentaires