Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 12:31
 

A la fois sombre et vif, d'un reflet aiguisé

Comme un poignard d'argent, prémices d'un orage,

Flamboyant, ton regard, enluminé de rage,

Sur l'étang de mes yeux, froidement s'est posé...

 

Sans combattre vaincu, pitoyable et lésé,

Je suis resté sans voix vacillant sous l'outrage,

Soudain, à moi paru cet tout autre visage

Ignoré jusqu'à lors en colère et blasé...

 

Exilé notre amour, comme en terre étrangère,

Appartient au passé, ma souffrance exagère

Et je pleure et je vis sur moi-même reclus...

 

Depuis ce temps jadis, je rode solitaire,

Seul, m'habite un regret que je ne saurai taire

Ce qui fut ne sera, je le sais, jamais plus...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Vaincu par l'orage...
commenter cet article

commentaires