Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 11:49
 

 

Amante autant que femme aux rondeurs généreuses,

De ton corps tu complais mes désirs vaniteux,

Sur de profonds sofas, en des bouges miteux,

S'enlumine l'alcôve aux clartés paresseuses...

 

D'un lascif abandon aux poses langoureuses,

De musc et de santal, de parfums capiteux,

Sensuelle orchidée aux seins lourds et laiteux ;

De l'amour, tu connais les douleurs savoureuses...

 

Au puits des voluptés, plus belle qu'Artémis

Émergeant de son bain, sans aucun compromis,

Dévouée aux plaisirs, tu t'offres nonchalante...

 

Contemplant mon Ego dans tes regards sereins,

Je puise ma jouissance aux sillons de tes reins

Et cueille de l'ardeur la fièvre incandescente...

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires