Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 23:46

Ta lèvre, sur ma peau, comme une chrysalide,

Se dépose et s’envole avec légèreté,

Délicat, son baiser, sans culpabilité,

Me lègue son empreinte aérienne et liquide…

 

Lorsqu’au matin tu pars dans l’aurore livide,

Submergé par l’émoi, le cœur désargenté,

Aux portes du sommeil je demeure hébété,

Sous ma paupière, il pleut de la rosée humide…

 

Ma main tâtonne en vain les draps blancs de satin

D’où comme du tabac froid gémit, clandestin,

L’effluve cramoisi d’une trop vieille empreinte…

  

J’ai beau, des yeux, chercher une miette de toi,

Seule, la solitude étire son bras droit,

Lentement, dans le jour ton murmure s’éreinte…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Vaincu par l'orage...
commenter cet article

commentaires

Pierry10 20/08/2009 11:46

je souhaiterai me procurer votre recueil 'vaincu par l'orage"...(pour commencer..mais les autres suivront... ) pourriez vous m'indiquer si je dois vous le commander par internet ou s'il est disponible en librairie...?(pour votre réponse, je crois savoir que over blog laisse l'adresse mail de chaque internaute laissant un commentaire sur un blog...si tel est le cas vous avez mon adresse pour me contacter..Dans le cas contraire je vous la laisserais ici en vous demandant de l'effacer par la suite...

Pierry10 20/08/2009 09:40

(juste pour le plaisir d'un melange de plume ...mais oh combien la votre vole haut...!!)___________________________________Une autre nuit s'avance, rien ne semble troubler Le silence du soir. Alors, l'espoir se tait.Il s'installe à la table comme par habitude,
Qu'il est long et criant, le bruit des solitudes...
_ Sur le mur, danse une ombre, plane les souvenirs,
Lorsque ses doigts couraient pianotant ses désirsEt dans son regard vide la peur d'un nouveau jour,
Qu'il est triste et muet, le temps du désamour..._ Plus aucune musique ne vient le ranimer  Et l'artiste n'est plus. Alors, Chopin se tait... Une autre nuit s'avance et les partitions meurent, Qu'il est lourd et muet, le temps de la douleur...Pierry10 ...SBF (Sans Blog Fixe)

Philippe Lemoine 20/08/2009 11:24


Je n'avais pas tout vu, j'ai joie de ce mélange, ne m'en privez pas Pierry...