Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 23:15


Mon âme a des tiroirs encombrés de clameurs,

Il suffit qu’un hasard en brise les serrures,

Arômes surannés s’ouvrent mes meurtrissures,

Madame, tolérez d’avance leurs humeurs…

                                                                            

Je ne veux plus subir de l’amour, les tumeurs,

Déboucher ce flacon garnit de vomissures,

J’ai déjà trop de peine à combler mes blessures,

Pour d’autres, conservez vos mensonges charmeurs…

 

Ne me suppliez point avec cette innocence

Que je connais si bien, elle n’est qu'effervescence,

Qu’un élan passager, qu’un simple émoi du cœur…

 

Ma mémoire est un coffre aux mille et un secrets

Et même, si le jour ils demeurent discrets,

Ils peuplent mon sommeil, j’en connais la rancoeur…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Vaincu par l'orage...
commenter cet article

commentaires