Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 16:20

Bannissant de mon cœur l’humaine vérité,

Oublieux, je gravis le chemin amnésique,

Au sommet de l’orgueil, je contemple aphasique

Mon aura vaniteuse offenser l’équité…

 

D’une ode chimérique, atteint de cécité,

J’exalte, énamouré, la perfide musique,

J’ai l’esprit aviné d’un « Je » métaphysique

Et…, m’absous du péché prônant l’absurdité…

 

Le faste du renom comme idéal de vie,

Je suis l’homme cupide estimant sa survie,

Sans regard pour m’aimer, je me sens naufragé…

 

J’existe seulement à travers une image,

Sur un lit d’arrogance, à ce monde, étranger,

Narcissique, avant tout, je recherche l’hommage…

 

……………………………….

 

 

 

 

 

Le ciel, de plomb liquide, écrase de sa masse,

L’infini rachitique, élagué dans sa chair,

Par l’étreinte, exalté d’un horizon désert,

Torride et âcre, l’air s’évapore sans grâce…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires