Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 13:22

 

Déjà l’horizon prend la couleur de la paille,

Lumineuse, l’aubade empourpre l’infini,

Une escadre d’oiseaux danse en catimini,

La surface du flot, d’une ride, tressaille…

 

Contemplatif, l’esprit peut bien faire ripaille

Et l’âme se nourrir de l’espace assaini,

Face à l’éternité s’imaginant banni,

Quand sonne l’angélus du soir le corps défaille…

 

Cannibale, la nuit grignote le géant,

A l’ineffable instant où du gouffre béant

S’entrouvre le cosmos survient la solitude…

 

Aux pieds des splendeurs, l’être entrevoit son tombeau,

Ecartant de la mort la vaste servitude,

De l’orgueil, il maudit l’illusoire flambeau…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires