Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 23:58

 

Du fugace au réel, le vécu pour éthique,

Chose sensible à l’âge ainsi qu’au mouvement,

Contenu dans l’espace, imperceptiblement,

De ses sens, le corps s’ouvre au monde authentique.

 

Ecorce d’une rose à l’humeur éclectique,

Pour elle, de la vie, il cueille tendrement

Les bouquets, les parfums avec discernement

Et sustente en regards sa conscience critique…

 

Bien qu’il s’use et s’abîme à en faire le don,

De ce qu’il peut glaner il lui fait l’abandon,

Il serait désœuvré s’il ne possédait d’âme…

 

De l’avoir au verbe être unissant le projet,

De ce qu’il lui prodigue elle forge le sujet,

Les deux ne font plus qu’un au creuset de la flamme.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires