Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 23:05

                                                

Monte de l’orient l’inlassable marcheur,

L’astre à la tête d’or qui monte puis s’écroule

Qui, sur un axe tourne et sur lui-même roule ;

Du pinacle descend l’éclatante blancheur…

                                                        

Au zénith, le soleil, merveilleux défricheur,

Ne porte plus une ombre et répand sa semoule,

Céleste, sa clarté sur la terre roucoule,

Sous l’œil resplendissant le ciel s’ouvre aguicheur…

 

Le mystère s’inscrit dans l’union sublime,

Celle qui brûle autant qu’elle éclaire l’abîme

Qui, consume les corps qu’elle avive au matin…

 

Etincelle de vie, élixir remarquable,

La fleur du mouron bleu, de l’œuvre, l’admirable,

Du divin au mortel est le lien clandestin…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Poussière d'Oxygène
commenter cet article

commentaires