Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 20:52

 

 

Sublime tournesol au lumineux costume,

Toi, qui choisit le ciel pour unique pourtour

Quand s’éveille le coq, l’hérétique tambour,

Tu brodes l’horizon exhaussant la coutume…

 

Vénérable celui que la flamme consume,

Dont le corps s’électrise embrasé par l’amour,

Ressuscité, de l’aube il est le troubadour,

Le monde devient bleu lorsque son œil s’allume…

 

Dans le sombre enfermé, comme vivent les vers,

Un rayon est venu troubler mon univers ;

J’ai, du regard, suivi la fabuleuse étoile…

 

Tant surpris qu’ébloui par l’onde du géant,

De ma vie éprouvant le vaste trou béant,

Des brumes de mon cœur j’ai dépecé le voile…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires