Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 16:22

                          Inutile est l’offrande, en ruine est notre église,

Sur le marbre élimé, vois cet homme allongé !

Il parait assoupi sous la rotonde grise

Mais son corps est absent au regard affligé…

 

Vois cet homme dormir ! Il a cessé de vivre,

Comme est triste la mort l’emportant sans adieu,

Ton cœur est aveuglé comme couvert de givre,

Tu passes sans le voir et tu vas prier Dieu…

 

Oublieux de l’amour par simple négligence,

Chuchotés, tous tes mots s’annoncent disgracieux,

A quoi bon, à genou, quémander l’indulgence,

Moribond est l’espoir quand se vident les cieux…

 

Plus de nuit, plus de jour, plus de terre promise,

Plus de tendres lueurs dont l’esprit est fervent,

Plus un instant de paix la douleur s’éternise,

Plus un souffle amoureux sur les ailes du vent…

 

D’une morne couleur s’installe l’habitude,

Les hommes sont ainsi sans élan ni pitié,

Le monde se flétrit broyé de solitude,

Ne reste sur la croix qu’un prophète humilié…

 



      

………………………       

              

            

Saumâtres, les égouts rejettent sur la plage,

Les saumâtres déchets gênant le paysage,

De taudis en ghettos, sans remords ni chaleur,

Ici, la société déverse sa douleur

                 

 

 


 

Partager cet article

Repost0

commentaires