Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 15:57

      

Refuse les dictats, l’insipide et le mièvre,

Sur chaque chose inscrit le nom particulier,

Confesse les échos du verbe singulier,

Poétique clameur ressuscite la fièvre…

 

Ma muse, de mon cœur, exalte la laideur,

De l’obscur, du non-dit, flatte l’imaginaire,

Entre doute et clarté trace l’abécédaire,

Du sordide et du laid déclame la splendeur…

 

De l’orgueil créatif encense le pinacle,

Poète, lève-toi ! Convoite le pouvoir,

Dans ses moindres recoins harcèle le savoir,

Au revers des miroirs, fier ! Consulte l’oracle…

 

De l’âme et ses noirceurs désigne toi, voyant !

L’esprit et l’infini comme lieux de passage,

Aux sources du possible il est d’autres rivages,

Enflamme l’océan d’un souffle foudroyant…

 

Dans le lacis des mots aux côtoiements contraires,

Lorsque le ressenti stimule ta vision,

Quand plus tout à fait toi, s’affirme ta passion,

Hybrides tes regards s’envolent téméraires…

 

Comme pris de vertige aux portes du divin,

Temps privilégié de la métamorphose,

Quand l’autre devient roi, survient l’apothéose,

Que la fête commence : arrive le devin… !

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost0

commentaires