Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 23:54

 

Prince de l’éphémère aux mille et un visages,

En cela saltimbanque, acteur de mon destin,

Face à tous préjugés j’ironise mutin,

De l’ultime baiser j’ignore les présages…

 

L’ombre peut bien rôder, déposer ses messages,

Homme libre ici-bas, je reste libertin,

Oyez-moi me moquer de l’obscure catin ;

Je n’ai pas l’appétit des plaisirs nécrophages…

 

Pardonnez mon humeur, du besoin de jouir,

Dans divers lits j’irai chanceux me réjouir

Et réchauffer mon corps sans penser à demain…

 

Gardez pour d’autres morts vos roses léthargiques,

Ô ! Funeste oraison, de chants et de musiques,

Entrouvrez mon tombeau sans me donner la main…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Poussière d'Oxygène
commenter cet article

commentaires