Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 00:51

 

Quel que soit ton destin, ange, bête ou démon,

Vénère ce titan qui bat dans ta poitrine,

Ecoute-le crier, ressens comme il s’échine,

Immonde, je le veux ! Demande-lui pardon…

 

Car il est ce soleil que tu rends vagabond,

La noblesse du cœur qui face à toi s’incline,

Le verbe capital que ton venin lamine,

Il est temps, mécréant ! Respecte enfin son nom… !

 

Homme, adjure ce Moi, cette hydre narcissique

Qui corrode, use, abîme et corrompt despotique

Ce qu’en toi, l’éternel a placé de plus beau…

 

Libéré de l’orgueil, de sa soif ambitieuse,

Retrouve du sacré l’onde pure et joyeuse,

Renaissant, de l’amour ravive le flambeau…

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires