Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 23:52

Fugace lune d’eau sur le fleuve s'élance

L'éphémère reflet d’un elfe effarouché,

Sur la surface glisse une ombre étrange et dense,

D’un souffle le zéphyr balafre la psyché…

 

Hélice de chiffon un nuage effleure

 L’humide feuillaison du rivage affermi,

Brindille effilée une couleuvre affleure

Et fendille le fil du reflux endormi… 

 

Dans le ciel fluctuant, maints effluves de rêves

Effeuillent l’orchidée assise au firmament,

Un pétale de rose ensemence ses lèvres ;

Fragile un baiser s'y posent furtivement…

 

Ineffable dans l’air flotte un parfum, la lune,

Féline et féminine, enflamme cet oiseau

Qui, dans mon cœur, frisonne assis sur la lagune

Eraflé par le lent tangage d’un roseau…  

 

Je feuillète confus la blancheur filandreuse   

La paupière fermée, envoûté, mystifié,

Charmé par l’effluence infime et fastueuse

Qui, féérique, au ciel offre un front déifié

 

Enflammé par le songe inscrit en demi-teinte,

Fantasque mon esprit furète fasciné

L’émouvante effigie et façonne l’empreinte

Fervente d’une femme au corps désincarné…

 

Fulgurance profane ainsi l’âme musarde

Et d’une fumerolle imagine l’amour,

Fabuleux farfadet niché dans la mansarde

De l’homme solitaire errant à contre-jour…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires