Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 23:20

Insensible instrument, subvenue en charogne,

De la douleur du monde elle fait un festin,

Qu’importe l’argument, maîtresse du destin,

Sans âme, elle accomplit simplement sa besogne…

 

Arbitraire pouvoir, la loi ! Comme une ivrogne,

A chaque pas, titube et s’exhibe catin,

Soumis à ses décrets l’homme n’est qu’un pantin,

Sans remords ni clémence, elle acte sans vergogne…

 

De la cause à l’effet, elle omet l’horizon,

A quoi bon lui parler de la juste raison,

En son dogme, enfermée, elle ne peut l’entendre…

 

De la voir nombriliste et sans humanité,

De son entendement, l’on sait ne rien attendre,

Quand le juge est sans cœur se perd la vérité…

Partager cet article

Repost0

commentaires