Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 23:02

  A l’axe des chemins, par la grâce fauché,

Délicate inconnue, exquise et cabotine,

Dans mes yeux papillonne une ombre libertine ;

Emerge un sentiment impalpable et caché…

 

Ivresse du regard, je titube éméché ;

C’est le cœur embrasé par sa lèvre mutine

Que les sens aux aguets sur ses pas, je lutine ;

D’un souffle, d’un parfum me serais-je entiché ?

 

Sortilège d’orchis, mélancolique empreinte,

Le sourire entrevu s’estompe et puis s’éreinte,

Sur l’aile du désir s’envole un papillon…

 

Reste du souvenir l’instant qui nous enivre,

D’un rêve sensuel que l’on ne peut pas vivre,

L’amour, d’un doux soupir, a creusé son sillon…

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires