Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 11:53

  Inaccessible muse à la froideur mystique,

La glace de ton sang et tes yeux de métal

Enluminent son cœur d’un mirage fatal

Transformant le poète en victime extatique…

 

Quémandant de l’amour la grâce ou bien l’éthique,

A ses jupons pendu, prieurés de cristal,

Ses mots comme des fleurs ornent ton piédestal

Dont l’intime parole exalte l’esthétique…

 

Alors quand, d’une image, il lui semble effleurer

Le marbre de ta joue, il paraît chavirer ;

Son verbe jusqu’au ciel hésite puis s’enflamme…

 

Tout juste pense t’il pouvoir t’apprivoiser,

Ta lèvre se dérobe à l’ingénu baiser

Que d’un verbe il façonne aux couleurs de son âme...

  

Partager cet article

Repost0

commentaires