Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 21:56

 

Vous, enfants du naufrage aux âmes querelleuses,

Sur les rives du fleuve, ô ! Fragiles roseaux,

D’une branche de thym et de plumes d’oiseaux,

Assainissez le ciel de ses ombres frileuses…

 

Qui connait de la foi les stances lumineuses,

Libéré de son corps, des futiles fardeaux,

Sans crainte voguera vers des mondes nouveaux

Il verra, de la paix, les eaux miraculeuses... 

 

Apôtre de l’amour, d’un poème, d’un vers,

L’aède de son chant en trace l’univers,

Du sublime cantique il écrit la grand-messe…

 

Sur les cendres du monde écoutez l’oraison !

Le soleil et la vie éclairent l’horizon :

Le temps est parvenu d’en cueillir la promesse…

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires