Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 02:48

Certains contemporains prisent l’absurdité

Et même si souvent ils le font par snobisme,

J’en respecte l’annonce et la capacité

Mais n’en saisis pas moins le manque d’esthétisme.

Je ne peux, pour autant, célébrer du regard

L’éphémère et le rien, la mode qui consiste,

Sans pudeur ni vergogne, à transgresser de l’art

L’esprit comme la forme avec opportuniste.

Le talent n’a plus cours, seul compte le profit !

Alors l’on jette les mots, les couleurs sur la toile,

La création n’est plus un noble défit :

Contemplant un bidet le monde se dévoile !

Sur ce siècle barbare à quoi bon ergoter ;

Voici donc les valeurs qui promettent l’extase !

Ne comptez pas sur moi pour avec vous chanter

Les louanges du rien dans la joie et l’emphase :

Poète intemporel en quête de beauté,

Je n’ai pas le loisir de chercher la chicane.

Plutôt que de sombrer dans la facilité,

J’absous le jugement loufoque du profane ;

Méprisant l’inculture et la vulgarité,

Je préfère, à ses yeux, paraître comme un âne

Et façonner mes vers pour la postérité…

Partager cet article

Repost0

commentaires

Patrick 22/04/2009 12:00

Bienvenue dans la communauté "Trouvères et Troubadours". Je suis heureux d'accueillir un poète dont les textes sont de forme classique. J'ai apprécié tes sonnets.Bonne continuation.

Philippe Lemoine 22/04/2009 23:53



Bonjour et merci Patrick de ton accueil, je me réjouis d'être entouré de "Trouvères et Troubadours...

Belle vie et poésie à toi

Philippe