Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 22:32

 

 

Ô ! Monde, qu’as-tu fait de cet art millénaire

Qui du terne éclairait la sinistre fadeur,

Dont le verbe effleurait l’ineffable grandeur

Puis transmutait la boue en matière ordinaire… ?

 

Nomade embastillé s’éteint l’imaginaire,

Nulle voix ne sait plus déclamer sa splendeur,

Seul encore parfois, la nuit, un maraudeur

Vient d’un souffle entrouvrir la crypte centenaire…

 

De celui qui, jadis, fut de l’art un géant,

Des miettes de mémoire éveillent le néant ;

Du poète, le vent ravive les messages…

 

Alors des limbes monte un murmure ignoré,

Ombre des temps anciens aux mille et uns visages,

Une voix prête vie au tombeau mordoré…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires