Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 13:11

 

 

Récusant du destin l’horizon broussailleux,

Le front haut, libre et fier, debout face au rivage,

L’homme écharpe du ciel l’âpreté du nuage

Du hasard il gravit l’éperon merveilleux…

 

De son art, émoussant le chenal rocailleux,

Il maugrée, il s’élève au gré du paysage,

Il conteste du sort le funeste passage

Puis sur les monts répand le chant des orgueilleux…

 

Sublimes sont les voix montant des profondeurs,

D’elles, l’éternité déclame ses splendeurs,

Bien que poussière l’être en effleure la cime…

 

Résurgence de l’âge au souffle créatif,

Le miracle s’accroit sous l’œil admiratif,

D’encre et de pigments, l’œuvre ensemence l’abîme…

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires