Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 11:18

 

 

Apparus par hasard aux creusets du grand vide,

La matière et le feu complotent de facto,

De l’étrange amalgame émane un vibrato,

Topaze autant que blanc se forme l’ovoïde…

 

Sur l’onde du chaos, fugace chrysalide,

Jusqu’à lors bâillonnée au centre du ghetto,

Jaillit des profondeurs la vie incognito,

Hors de l’aven l’éclat se disperse intrépide…

                                            

De la fonte des corps naît la divinité,

De lumière, d’aiguail, d’une intense beauté,

L’immobile s’anime et d’un souffle ardent, ose… !

 

Témoin du phénomène autant que créateur,

Le divin ménestrel, le verbe pour tuteur,

D’un nom particulier anime chaque chose…

Partager cet article

Repost0

commentaires

lorenadar 15/04/2009 15:53

je me suis promenée au grés de vos poèmes et j'ai aimé me perdre dans la valse de vos mots. Merci pour cette jolie balade

Philippe Lemoine 16/04/2009 04:50


Merci à vous cette balade...toujours le bienvenu dans mon jardin poétique...